AnneCé et Nico en Australie

Journal de bord d'une nouvelle vie en Australie.

12 juillet 2010

Fait trop froid, fait trop chaud et puis ça va jamais...

 

journaliste1

 

Fait trop froid, l’hiver il est trop long, l’équipe de France elle est trop nulle, Betancourt elle est trop riche, et puis maintenant il fait trop chaud, et puis la canicule c’est nul.

Ooooohhhhhhh mais ce n’est pas bientôt fini oui ! C’est quoi ce pays ou RIEN ne va, JAMAIS ? 

Le 20 heures de France 2 que nous regardons tous les jours, c’est une grande partie de fou rire. Souvent on se pince Nico et moi pour savoir si nous ne rêvons pas parce que, je vous jure, on n’est jamais bien loin de la parodie. Heureusement nous on voit ça de loin mais le mec en France qui regarde ça de près, il a du s’enfiler une boite de Xanax avant pour être sur de tenir le coup.

« Le moral des Français est ENCORE en berne » mais je comprends hein, sauf que là faut couper la télé vite fait. Parce qu’en y regardant de plus prêt, les Français en fait ils ont l’air d’aller bien, super bien même.  Par contre les journalistes faut qu’ils se fassent soigner parce qu’ils ont un gros problème. 

Dans tous les reportages le journaliste part à la chasse au Français qui en a marre, qui n’en peut plus, qui râle, et ben vous savez quoi, il ne ne le trouve jamais ! Alors comme il ne le trouve jamais il écrit son petit commentaire pour dire que ok lui il a l’air d’aller bien mais c’est parce qu’il ne sait pas encore qu’il va mal. Alors à force de marteler que tout va mal ben tout le monde croit que tout va mal, tout le monde dit que ça va mal, MAIS CE N’EST PAS VRAI !!

En vérité c’est le journaliste qui va mal (un certain type de journaliste hein !), son métier n’est pas en forme et il ne sait plus quoi faire pour faire vendre, il est complètement paumé dans une société qui a changé trop vite pour lui, il vit une vraie crise d’identité qu’il fait payer au reste du monde. 

Et comme la preuve par l’image reste la meilleure, lisez ça. Je me suis farcie la transcription d’un reportage des infos de vendredi au sujet des départs en vacances qui parle de lui-même…

La journaliste : quelques km parcourus à vive allure, c'était trop beau. Vite une oasis, une vraie (NOTE : ici on voir l’image d’une aire d'autoroute blindée avec un vaporisateur géant sous lequel se presse 178 personnes tout sourire – Ton de la journaliste : 150% ironique)

Un groupe de fille sous le vapo: c'est trop bon parce qu'il fait trop chaud, c'est les vraies vacances qui commencent c'est parfait

Un couple après vapo : on n'entend pas encore  les cigales mais on n'est pas loin, ça va, ca va aller

La journaliste : ca va aller ? Pas si sur, nous ne sommes pas encore a Valence et cette fois nous roulons vraiment au ralenti

Un mec dans une décapotable au ralenti : ca ralenti mais ce n'est pas grave, ce sont les vacances donc on a un peu le temps, ça va.

La journaliste : quelques centaines de mètres plus loin rien ne va plus justement (NOTE : en réponse au « ça va » du mec qui va bien dans sa décapotable), l'arrêt est total, un véhicule est en feu, l'autoroute est coupé résultat 12 km de bouchon

Une famille dans sa voiture : on doit être ce soir en Provence, on est patients

Conclusion de la journaliste : courage au bout de l'asphalte il y a la douceur du sable, aller la première plage n'est plus qu'à 200km (Ton de la journaliste : 350% ironique)

Laurent Delahousse : Bonsoir Virginie, alors ou en est-on ce soir, ca a l'air plutôt calme derrière vous

La journaliste : oui effectivement le trafic est nettement moins dense  mais il reste cependant 1 point noir c'est ce fameux bouchon dont nous vous parlions dans le reportage aux abords de valence et à l'heure ou je vous parle il y a toujours 15km de ralentissements, c'est vous dire que certains ne sont pas encore a la plage. 

15Km un jour de depart en vacances, horreur !!! Elle sait qu'un vendredi soir normal hors vacances scolaires en sortant de Paris on peut se taper 50km de bouchons ?? Elle ne l'aura finalement pas trouvé son Français qui râle mais en tout état de cause, si on ne fait pas attention à ce que disent les gens interviewés on a juste l'impression que les routes françaises sont un grosse galère sans nom pleine de gens énervés, agressifs et qui n'en peuvent plus.

Au fait, si vous ne me croyez pas c’est par là : http://www.pluzz.fr/jt-20h-2010-07-09.html

Voilà et comme le dit PPD : maintenant vous pouvez éteindre votre poste de télévision et reprendre une activité normale, a chiao bonsoir !

 

Posté par annecetnico à 05:52 - Jaimejaimemoins - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Tout à fait exact

    Tu as parfaitement raison, les médias perdant en crédibilité d'un côté et gagnant en concurrence de l'autre (entre autre via les médias alternatifs Internet) cherchent le scandale, le fait divers, les insultes etc... les gens qui vont biens et qui sont heureux de partir en vacances, ça ne fait pas vendre (enfin selon eux...)
    Donc je confirme, après un séjour longue durée au Canada et de retour en France, les français vont biens, très biens même mais ils ne le savent pas forcément. Qu'ils coupent la télé et qu'ils voyagent un peu à l'étranger pour comprendre à quel point ils sont (et vont) bien chez eux !

    Posté par Cyril, 14 juillet 2010 à 19:54
  • Tellement vrai

    C'est tellement vrai ! encore aujourd'hui ! Grêves à orly. Un journaliste interview une famille avec un air grave, cherchant les râleurs. et la famille racontant qu'ils allaient au mariage de leur fille/soeur, que c'était l'aventure et qu'ils allaient bien réussir à arriver avant le oui ! tout ça en se marrant !

    Posté par marie Déchelette, 21 juillet 2010 à 12:16

Poster un commentaire