AnneCé et Nico en Australie

Journal de bord d'une nouvelle vie en Australie.

24 juin 2009

Mothers Group

Tous les mardis matins j’ai un rendez-vous d’importance : le mothers group. Le mothers group c’est un truc qui vous ramène bien à la réalité de votre vie du moment : un groupe de 30 mamans et autant de bébés brailleurs assistés de 2 nurses qui papotent pendant 2 heures de problèmes d'excréments de leurs minis entre autres. Rien de vraiment passionnant en bref mais ça peut être utile de temps en temps.

En fait le mothers group c’est un peu ma réunion client à moi… Enfin c’est ce que j’aime à me dire pour me mettre un peu de pression sur l’heure du rendez-vous, me répéter qu’il faut que je sois a la hauteur, du grand stress quoi ! Et Dieu sait que ma petite cliente à moi n’est pas la moins exigeante : rappel à l’ordre toutes les 4 heures (on a gagné une heure depuis la semaine dernière, c’est déjà ça !) jour ET nuit s’il vous plait, crise pour changer la couche, crise quand on est fatiguée, crise quand on a un rot de traviole, etc… Bref rien de bien différent par rapport à ma vie d’avant en somme sauf que, de temps en temps (de plus en plus souvent) on a le droit à de très grands sourires et des petits éclats de rires qui font oublier toute la pression et ça dans ma vie d’avant avec mes autres petits clients ça n’arrivait jamais (Hélène si tu passes par là pardon ;-) ) ! 

Sourire3  Sourire4

Sauf qu’aujourd’hui je suis un peu en colère et là on va être sérieux 2 minutes.
S’il y a une chose que j’ai apprise depuis 7 semaines c’est qu’en tant que maman h24 7/7 on fait vraiment comme on peut et souvent notre instinct nous fait bien mieux faire que les milliers de conseils que l’on peut lire ou entendre par ci par là.

Or hier j’ai assisté à un drame. En effet, ici deux choses vous classe immédiatement dans la catégorie des mères indignes : demander la péridurale au moment de l’accouchement (ou en tous cas, savoir à priori que vous ne voudrez pas endurer la souffrance) et ne pas allaiter (par choix ou contraint).  Non mais je vous jure, en Australie, la promotion de l’allaitement pourrait provoquer une grève des producteurs de lait tant le cheptel mammaire est a lui seul un concurrent féroce !! C'est-à-dire que non seulement  on vous conseille d’allaiter pendant 4 ans (oui oui !!) mais alors surtout, on ne vous demande JAMAIS si l’idée de ne pas allaiter était quelque chose que vous auriez éventuellement pu envisager. Donc les ¾ des cours de préparation à l’accouchement sont réservés au bourrage de crane,  des sages femmes de l’hôpital ont le statut de ''lactation consultants’’, des cours de breastfeeding sont accessibles tous les jours et gratuitement et un numéro gratuit SOS breastfeeding permet de rentrer en contact avec des expertes à toute heure.

Hier donc, au cours du mother group, cette petite dame se présente timidement les yeux tristes et raconte que, ne supportant plus d’entendre les hurlements de son bébé qui crevait la dalle après chaque tétée, elle a fini par appeler SOS allaitement pour leur demander de l’aide. Et là dans un sanglot incontrôlé, elle explique qu’à l’autre bout du fils ''l’experte'' lui dit que tout le monde est capable d’allaiter correctement et que même les hommes  en sont capables donc il n’y a pas de raison que elle n’y arrive pas. Si au moins elle cherchait du réconfort elle l’a trouvé !!!
Résignée et honteuse, elle est quand même passée au lait en poudre, ce qui, à voir son état est certainement le choc de sa vie…
J’ai quand même voulu vérifier que l’allaitement masculin était bien sur une hérésie de la dite consultante. Et là oooohhh surprise, en cherchant ''Allaitement masculin’’ dans google le premier lien qui sort est un blog Français qui relaye une video Australienne sur le sujet et autant les Australiens peuvent être parfois spéciaux et désinhibés mais alors là je vous laisse apprécier :

 

 

Donc je l’annonce officiellement je mets Nico à l’allaitement à partir de ce week-end !!!

Non mais franchement, l’allaitement a ses vertus mais la connerie ses limites...

Posté par annecetnico à 08:48 - Mahault - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    E-N-O-R-M-E !

    Il ne faut pas oublier que l'Autralie est une ile...un peu comme la Grande Bretagne.

    ça peut produire des comportements dégénérants...

    Posté par Cyril, 25 juin 2009 à 10:51

Poster un commentaire