AnneCé et Nico en Australie

Journal de bord d'une nouvelle vie en Australie.

13 mai 2009

Le jour J

Avec un peu de recul, dimanche 3 mai avait comme un air de ''ca va se passer aujourd’hui'' mais pour nous c’était surtout notre dernier we a deux. J’étais en effet supposée aller voir mon obstétricien le lundi matin a son retour de vacances pour qu’il décide de la date a laquelle il allait planifier la césarienne, mais il m’avait déjà laissé entendre qu’il y avait de fortes chances pour que cela se fasse le mardi. Mahault était déjà en siège depuis plusieurs semaines et ne s’est pas décidée à se retourner d’elle-même rendant donc l’accouchement naturel impossible. Je sais qu’en France certains médecins retournent les bébés, le mien part du principe que si le bébé est dans cette position c’est qu’il y a une bonne raison et que les risques engendrés par un upside down forcé sont trop importants pour que ça en vaille le coup. Il en a alors conclu qu’elle regardait vers la France et que c’en était bien ainsi !

Après une dernière sacro sainte et vénérée grasse mat jusqu’à 13h nous sommes allés rendre visite a notre couple d’amis Australiens, rencontré pendant les cours d’accouchement et qui ont eu leur petite Louisa 15j avant nous. Pour la petite histoire, Mélanie était la moitié de l’uterus de Nico lors du premier cours, quand on vous dit que ça crée des affinités ! Quant a Gary, il pourrait être le frère jumeau de Franck le frère de Nico : même style, même voix, même taille et des ressemblances physiques incontestables ! Bref, le fit fut immédiat et depuis on ne se quitte plus !

IMG_9299IMG_9315

La barrière de l’intimité étant toute relative d’une culture à une autre, nous avons eu le droit d'assister sur grand écran a tout l’accouchement pas césarienne de leur petite. Un diaporama dont Nico se serait bien passé, montrant toutes les étapes en gros plan, voir très gros plan ! Un grand moment de poésie et certainement un signe qu’il fallait nous préparer a ce qui allait nous arriver très bientôt !

Et puis pour clôturer la journée et comme si il fallait a tout prix immortaliser ces derniers moments, petite ballade sur la plage et séance photo a Watsons Bay a la lumière du soir.

Sans_titre_1

Une journée passée dans un calme et un bain de sérénité qui était sur le point de se terminer par un poisson grillé quand… à 21h30, au moment ou Nemo allait subir les affres du BBQ, une sensation bizarre et jusqu’alors inconnue se fit ressentir. Alors là deux solutions, soit l’incontinence me guettait sérieusement, soit les premiers symptômes annonçaient une arrivée imminente ! Un coup de fil a la clinique, les valises dans la voiture et c’était partie. Curieuse impression a ce moment là de se dire que ca y est, nous allions être 3 dans quelques heures. Notre vie d’avant à 2 est sur le point de prendre fin et de laisser place a un je-ne-sais-quoi nouveau et inconnu. Alors que j’ai redouté ce jour la pendant 9 mois, je me surprends moi-même de mon état de zénitude complet. Ni anxieuse, ni surexcitée, je suis juste bien. Quant à mon Nico, il a l’air un peu perdu  et tente de réaliser que sa petite fée sera dans ses bras très bientôt.

IMG_9458  IMG_9462

On m’installe tranquillement en salle d’accouchement sous monitoring et je commence a ressentir quelques contractions. En réalité c’est exactement ce que je voulais, que l’accouchement se provoque de façon naturelle pour ressentir les premiers signes du travail tout en sachant que j’allais de toute façon avoir une césarienne. Puisque mon obstétricien est en vacances jusqu’au lundi matin (pas de bol vous en conviendrez !) l’équipe de garde est appelée. Juste le temps de nous mettre enfin d’accord sur la façon d’écrire le prénom de notre bébé (il était temps !) et l’anesthésiste débarque, blouson en cuir et casque de moto a la main me posant les quelques questions de rigueur et m’informant des risques liés a la péridurale, super merci mais ai-je le choix ???

Et puis tout va très vite, on me descend au bloc, Nico revêt une magnifique tenue qui lui sied parfaitement, Dr Ross a coté c’est de la gnognote. Il y a une dizaine de personne en tenue de combat dans la salle et l’assistant de l’anesthésiste qui a appris le Français sur DVD est ravi de l’occas pour pratiquer. Chacun commence alors à baragouiner les quelques mots de vocabulaire appris par ci par la rendant l’ambiance assez surréaliste mais super détendue.
Le temps que la péridurale fasse effet, un coup de cutter et hop c’est parti. Nico est avec moi derrière le champ ainsi que l’anesthésiste qui ne cesse de me parler en m’expliquant tout ce que l’on est en train de me faire.  Au bout de 5 mn il prend Nico par le col et lui demande expressément de se lever et de prendre son appareil photo, baisse le champ et mon Nico se retrouve en moins de deux aux premières loges d’un spectacle auquel il n’avait jamais eu envie d’assister et mitraille l’arrivée par les fesses de notre petite fille ! Pour les plus courageux, cliquez ici pour en voir un extrait (le plus montrable !).

10 mn après être entrés au bloc, il est 00h58, notre bébé est là, et fait entendre qu’elle est en pleine forme. Les premiers cris sont super émouvants. Papa est réquisionné pour couper le cordon qui, ça n’étonnera personne, lui explose a la figure le recouvrant d’un joli jet de sang de la tete au pied! Puis Nico m’apporte enfin notre bébé emmailloté comme un Jésus pour une première rencontre inoubliable.

IMG_9517

Les 3 jours qui suivent sont à la fois géniaux et remplis d’émotions mais utra fatiguants. La clinique est top, le personnel adorable et je bénie le système médical Australien de permettre au papa de rester la nuit rendant les premiers jours moins angoissants. Mais notre petite crevette a un appétit de dingue, m’imposant des tétées de 5 à 7 heures non stop la nuit, juste épuisant…

Au bout de 3 jours, comme prévu, nous sommes envoyés pour nos deux derniers jours d’hospitalisation au Crowne Plaza a Coogee. L’idée étant pour l’hôpital de libérer des places au plus vite et pour les mamans les plus en forme, de se reposer dans une ambiance plus calme et de créer une bonne transition avant le retour a la maison.  Autant dire que c’est le pied total. L’hotel est top, la vue panoramique sur l’océan magnifique, la bouffe parfaite et une sage femme est présente H24 mais ne vient que si on fait appel à elle. Le mec qui a eu cette idée est un saint ! Je vous laisse apprécier…

Les premiers jours sont à la fois des jours de rencontre avec notre bébé mais aussi de découverte personnelle et magique de nos instincts de parents. Nous avons le bébé le plus calme de la terre qui ne se fait entendre que lorsqu’elle me rappelle l’heure de sa ration, qui fait de grands sourires craquants dans son sommeil, et qui adore des rafales de bisous de ses parents. Vous l’aurez compris, on nage dans le bonheur !

IMG_5228

IMG_5241IMG_5270

IMG_5286IMG_5294

Posté par annecetnico à 02:50 - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    felicitation

    bonjour c'est isabelle la fille de maryse....et bien je viens vous souhaitez plein de bonheur dans ce nouveau rôle merveilleux d'etre parents.bienvenue à votre puce et félicitation aux parents
    amicalement
    isa

    Posté par isa, 13 mai 2009 à 16:31
  • demande de lien

    Salut,
    J’ai eu la bonne surprise de découvrir ton blog récemment. Il se trouve que nous partageons une passion commune pour l’Australie, passion concrétisée il y a peu par un site internet : http://www.goaustralie.com
    Il propose une multitude d’infos pratiques destinées à tous les voyageurs en partance (ou déjà installés) pour le pays d’Oz. N’hésites pas à aller y jeter un coup d’œil pour te faire ton propre avis (y compris sur le forum, n’hésites pas à y participer d’ailleurs), et si tu le juges intéressant, ce serait vraiment sympa de ta part d’en faire profiter tes futurs lecteurs en le rajoutant dans tes liens. Merci d’avance…
    See you !

    PS : pour toute info complémentaire, n’hésites pas à me contacter sur lblanes@goup.me

    Posté par lucas, 18 mai 2009 à 16:06
  • Félicitations de l'autre bout du monde pour votre jolie Mahault!l'hôtel post-natal, ça fait rêver tout de même!

    Posté par carole, 18 mai 2009 à 21:08

Poster un commentaire